Voici le deuxième épisode de ma série L’agora des virtuoses, série de présentation et de lecture que nous bâtirons ensemble ! Il porte ici sur les confessions de saint augustin, vainqueur de la semaine précédente, dont vous pouvez retrouver la vidéo sur la playlist dédiée. Retrouvez l’ouvrage en cliquant ici. Et sur l’Ethique de Spinoza, que vous pouvez obtenir en cliquant ici. Dites-moi ce que vous en pensez en commentaire et pour qui vous votez ! Et n’hésitez pas à vous abonner et à partager la vidéo si vous avez aimé !

Ci-dessous, vous trouverez la transcription de la partie présentation ! Pour la partie lecture je vous laisse écouter la vidéo, ou lire vous-même les passages en question !

Spinoza – L’éthique

L’éthique de Spinoza, est un ouvrage monumental ou Dieu se confond avec la nature (Deus sive Natura), et ou Spinoza pose les fondations d’une éthique radicalement différente de celles prônées par ses contemporains.

L’Éthique de Spinoza est structurée en cinq parties, explorant respectivement la nature de Dieu, la nature et l’origine de l’esprit, l’origine et la nature des affects, la servitude humaine ou la force des affects, et la puissance de l’entendement ou la liberté humaine. Spinoza y développe une ontologie moniste où Dieu fusionnant avec la Nature, constitue la seule substance existante, rejetant ainsi toute forme de transcendance divine. L’homme, selon Spinoza, est mue par des passions et des désirs, mais sa véritable liberté et son bonheur résident dans la compréhension rationnelle de ces forces et dans l’alignement de sa vie avec l’ordre immanent de la nature, c’est-à-dire avec Dieu.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'Effet Cigogne, qu’est-ce que c’est ?

La béatitude, la joie suprême, devient accessible non pas en reniant nos désirs, mais en les comprenant à travers le prisme de la raison. Cette joie n’est pas un plaisir éphémère, mais un état de contentement et d’amour intellectuel de Dieu. La vertu, dans cette perspective, n’est pas une lutte contre nos inclinations naturelles, mais une harmonie avec l’univers, une acceptation joyeuse de notre essence. Ce qui fait la force de Spinoza, c’est bien de redonner aux passions leurs lettres de noblesses et d’arrêter de les condamner à tort pour tout et n’importe quoi !

Si vous voulez lire les articles que j’ai réalisé pour d’autres plateformes cliquez ici et allez tout en bas de la page.

Vous souhaitez avoir avec moi : des cours ou des consultations philosophiques cliquez ici

Pour me soutenir via Patreon cliquez ici vous aurez du contenu EXCLUSIF, notamment certains de mes ouvrages gratuitement en version Ebook !

Pour me soutenir via Tipeee cliquez ici 

Si vous souhaitez acheter mon petit guide de rhétorique : Combattre la fausseté dans les discours, cliquez ici. J’ai eu à cœur de le mettre le moins cher possible afin qu’il profite à tous. Vous pouvez aussi l’obtenir au format papier en cliquant ici !

Certains liens sont des liens affiliés, ça ne vous coûte rien de passer par-là et ça m’apporte du soutien !

Et si vous souhaitez me contacter c’est ici :

    PlayPlay
    Si vous appréciez mon travail, vous pouvez me soutenir via Patreon : https://www.patreon.com/Lechalonphilo et en partageant nos articles !