Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous une approche que j’aime bien et que j’avais découvert lors d’une conférence de Pierre Delion à Paris. Je me suis amusé à la modifier pour vous, car elle peut permettre, je pense, d’améliorer la communication et la compréhension au sein de vos équipes ! C’est la méthode de la constellation transférentielle. Initialement conçue pour le domaine psychiatrique, cette méthode s’avère être un outil puissant pour décrypter et optimiser les dynamiques d’équipe en entreprise. Vous pouvez retrouver l’ouvrage et donc la théorie originale et originelle de Pierre Delion en cliquant ici.

Qu’est-ce que la constellation transférentielle ?

Dans le contexte de la psychiatrie, elle fait référence à une méthode de prise en charge des patients impliquant divers intervenants autour de l’individu, en créant un espace de parole et d’échanges entre eux (c’est un espace où l’on peut autant écouter la personne qui fait le ménage que le cadre) pour mieux comprendre et traiter les troubles de l’individu dans sa globalité. Cette approche permet de rassembler les pièces du puzzle qu’est l’individu dans ses interactions avec toutes les personnes qui gravitent autour de lui. 

 Application pratique de la constellation transférentielle pour l’entreprise :

Il s’agirait d’une technique permettant d’identifier et de comprendre les rôles et les interactions au sein d’un groupe. En entreprise, cela pourrait se traduire par une meilleure conscience de la position de chacun ainsi que de leur besoin dans les interactions d’équipe, facilitant ainsi une communication plus efficace et empathique.

Je m’explique : prenons le patient comme une métaphore se référant à chaque poste dans l’entreprise. Il nous faut donc rassembler les pièces du puzzle qu’est ce poste en prenant en compte ses interactions avec tous les autres postes, individus et éléments qui gravitent autour de lui. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La langue des Oiseaux – Qu’est-ce que c’est ?

Les bases étant posées, pensons à un exercice : 

 Prenons d’abord un premier poste. 

  1. Il est possible de faire un tour de table afin de savoir comment le poste, ses fonctions et défis, sont perçus par les autres. Il faut encourager l’honnêteté et la bienveillance, – la conversation et non le débat. 
  2. Ensuite, mettre en place un atelier interactif où chaque membre incarne ce poste pendant un temps donné. 

Cette expérience unique offre des perspectives nouvelles sur la dynamique de groupe et améliore la collaboration. On comprend mieux les difficultés d’autrui par la pratique ! Il vaut parfois mieux deux bonnes heures de pratique avec autrui qu’une journée de théories. 

 Quelques conseils pour du plus long terme : 

  1. Identifiez d’abord les besoins spécifiques du poste à la manière d’un médecin qui évalue les besoins de son patient, – l’entreprise pourrait donc commencer par une analyse approfondie des exigences, des défis et des opportunités du poste.
  2. Créez ensuite un plan de soutien en élaborant un plan d’action pour chaque poste, similaire à un plan de traitement médical, qui détaille les ressources nécessaires, les formations, le soutien de la part des collègues et de la direction, ainsi que les objectifs à atteindre.
  3. Effectuez ensuite un suivi et procédez à une évaluation. Comme le suivi régulier d’un patient, il vous faut organiser des réunions périodiques pour évaluer les progrès, ajuster le plan selon les besoins et s’assurer que le poste « se porte bien » (l’indicateur serait la relation vertueuse entre la performance du poste et l’épanouissement du salarié à ce poste). 
  4. Retour multi directionnel, il faut encourager un feedback régulier entre les employés de différents niveaux hiérarchiques, pour assurer une communication ouverte et honnête, similaire à une relation de confiance médecin-patient.
  5. Mettez en lumière chaque rôle ! Donnez à chaque employé l’occasion de présenter son rôle et ses contributions à l’ensemble de l’entreprise, renforçant ainsi la reconnaissance et la compréhension mutuelle.
  6. Prise en compte du Bien-être global : Considérez non seulement les aspects techniques du poste, mais aussi le bien-être mental et émotionnel de l’employé.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Kotaro en solo - un enfant face à nos absurdités

Cela pourrait non seulement améliorer l’efficacité et la satisfaction au travail, mais aussi renforcer la cohésion et la compréhension mutuelle au sein de l’entreprise.

 Transformez votre environnement de travail en un espace plus collaboratif et compréhensif. Et dites-moi en commentaire ce que vous en pensez ! ️

Si vous voulez lire les articles que j’ai réalisé pour d’autres plateformes cliquez ici et allez tout en bas de la page.

Vous souhaitez avoir avec moi : des cours ou des consultations philosophiques cliquez ici

Pour me soutenir via Patreon cliquez ici vous aurez du contenu EXCLUSIF, notamment certains de mes ouvrages gratuitement en version Ebook !

Pour me soutenir via Tipeee cliquez ici 

Si vous souhaitez acheter mon petit guide de rhétorique : Combattre la fausseté dans les discours, cliquez ici. J’ai eu à cœur de le mettre le moins cher possible afin qu’il profite à tous. Vous pouvez aussi l’obtenir au format papier en cliquant ici !

Certains liens sont des liens affiliés, ça ne vous coûte rien de passer par-là et ça m’apporte du soutien !

Et si vous souhaitez me contacter c’est ici :

    Si vous appréciez mon travail, vous pouvez me soutenir via Patreon : https://www.patreon.com/Lechalonphilo et en partageant nos articles !