L’effet Halo est un biais cognitif (mécanisme de pensée qui altère le jugement en effectuant un raccourci qui fausse le jugement. On ne s’en rend pas toujours compte, car il est automatique !) qui agit directement sur la perception qu’a un individu envers un autre lors d’une première rencontre, – c’est ce qu’on appelle : la première impression.

Si cette première impression est positive, alors on aura tendance à voir les autres traits physiques et mentaux de la personne comme positif eux aussi. De même, si cette première impression est négative, alors on aura tendance à voir les autres traits physiques et mentaux de la personne comme négatif eux aussi.

Par exemple : on peut trouver quelqu’un beau et trouver son arrogance positive, excitante et attirante. De la même manière, on peut trouver quelqu’un laid (la beauté comme la laideur sont purement subjectifs, cela va de soi.) et trouver son arrogance insupportable et irritante.

Si la première impression est positive : l’effet Halo est un processus de pensée automatique qui va venir appuyer sur les points positifs de la personne concernée et les accentuer, – l’effet Halo va aussi venir occulter et minimiser les défauts de la personne concernée, par besoin de cohérence vis-à-vis de la première impression qu’on a eu sur cette même personne.

L’effet Halo s’applique aussi aux objets, en cela, il est très utilisé par les marques pour vendre leurs produits.

Par exemple : vous pratiquez le judo et vous adorez Teddy Riner qui est renommé dans le milieu, or vous voyez dans une publicité ou il joue, qu’il a un kimono de la marque Adidas. Adidas sera dans votre esprit une marque de qualité car un multiple champion du monde du domaine que vous appréciez porte justement un kimono Adidas. Au contraire, les autres marques vous paraitront plus fade à côté.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vaincre son penchant pour l'inaction avec Kant

Comment s’en prémunir ?

Que ce soit pour une personne ou pour un objet, il faut savoir suspendre sa première impression et apprendre à connaitre le sujet ou l’objet concerné. Une personne que vous trouviez froide aux premiers abords, pourrait finalement se montrer chaleureuse. De même, une personne que vous trouviez aimable et respectueuse pourrait finalement s’avérer être une vraie déception sur le sujet ! Aussi, un objet que vous pensiez inutile pourrait s’avérer très utile, et inversement, un objet que vous pensiez très utile pourrait s’avérer inutile !

Dites-moi en commentaire si vous avez aimé cet article et n’hésitez pas à le partager !

Pour me soutenir via Tipeee cliquez ici 

Pour des cours ou des consultations philosophiques cliquez ici

Si vous souhaitez acheter mon livre : Combattre la fausseté dans les discours, cliquez ici. Il ne coute que 0.94 cents ! J’ai eu à cœur de le mettre le moins cher possible afin qu’il profite à tous. Vous pouvez aussi l’obtenir au format papier pour 6.32 euros en cliquant ici !

Si vous souhaitez me contacter ou vous abonner à ma newsletter c’est ici :

    Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir via notre tipeee : https://fr.tipeee.com/le-chalon-philo/ et en partageant nos articles !