Le chalon philo, pour une autonomie de la pensée

Article de présentation du site et de son objectif premier. 

L’autonomie de la pensée : Qu’est-ce que c’est ?

Définition et but :

L’autonomie de la pensée est le but premier du Chalon Philo ! Mais qu’est-ce donc et à quoi ça sert ? Selon le site du CNRTL, L’autonomie c’est : « La faculté de se déterminer par soi-même, de choisir, d’agir librement. » De ce fait, en cherchant l’autonomie de la pensée nous cherchons à nous émanciper du conditionnement résultant du schéma social de notre époque, de notre milieu, de notre famille etc. afin d’acquérir notre liberté mentale, notre indépendance et reluire d’une authenticité propre à chacun. L’autonomie mentale c’est donc reprendre le contrôle de notre vie, avec toute la responsabilité qui va avec, en vue de notre épanouissement et de notre bonheur.

L’autonomie de la pensée : Une condition du bonheur

« Une vie de bonheur, n’est-ce pas la chose que tout le monde veut et que personne au monde ne refuse ? Mais où l’a-t-on connue pour la vouloir tant ? Où l’a-t-on vue pour en être si épris ? » cette citation est tirée du livre des Confessions de Saint Augustin. Dans cet ouvrage nous assistons à deux types de voyage. Le voyage n’est pas qu’un simple déplacement dans l’espace, il est l’exploration d’une terra incognita. Le premier déplacement de Saint Augustin afin de trouver le bonheur est physique, c’est un voyage « extérieur » par lequel il ne trouve malheureusement pas le bonheur. Cela s’explique par le fait le bonheur ne réside pas en premier lieu dans les choses extérieures. En conséquence, il opère à un deuxième voyage qui lui, est « intérieur« , c’est par cette introspection qu’il trouve le bonheur , – mais que signifie ce voyage intérieur si nous sommes à la fois le voyageur et le lieu du voyage ? Saint Augustin écrit la chose suivante : « Ne t’en vas pas au dehors, rentre en toi-même ; au cœur de la créature habite la vérité. » Il semble donc que c’est bien par l’introspection que ce cache le secret de notre bonheur, si tant est qu’on associe vérité, authenticité et bonheur. Et l’autonomie de la pensée est l’instrument clef de ce voyage ! « Mais pourquoi ? » me demanderez-vous. Lorsque Socrate dit : « Connais-toi toi-même » tout comme l’inscription du temple de Delphes, il ne nous dit pas de nous regarder passivement pour nous comprendre, c’est d’un regard actif dont nous avons besoin ! Un regard actif et profond, qui ne se détournera jamais de ce qu’il voit. C’est avec ce regard perçant que nous pourrons nous atteindre et nous accepter tout en modifiant ce que nous n’aimons pas afin de nous transformer en l’être que nous devons devenir. « Deviens ce que tu es » nous dit Nietzsche ! Au Chalon Philo nous voyons l’autonomie de la pensée comme une condition de l’accès au bonheur par l’acquisition de la connaissance de soi et du monde extérieur.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'autonomie de la sexualité : Entre Nietzsche et Platon partie 1/3

Gagner en autonomie de la pensée : La philosophie comme instrument principal

« Il n’y a pas d’âge pour philosopher », c’est ce qu’Epicure dit dans sa Lettre à Ménécée. De plus, la philosophie se retrouve mêlée à toutes les étapes de notre vie et nous permet de persévérer  dans notre être. Elle entoure toutes les autres disciplines, tel que la science et l’art comme une instance nécessaire et fondatrice. Pour Descartes dans sa préface aux principes de la philosophie, vivre sans philosopher reviendrait à vivre sans ouvrir les yeux. Pour prendre un exemple, lorsque Guéroult dans son discours au Collège de France dit de la science qu’elle ne pense pas, il ne veut pas dire que la science et les scientifiques sont stupides, ce qu’il entend par-là c’est que la science s’égare parfois dans ses idées et que la philosophie lui permet de retrouver son chemin. Prenons le cas du clonage : devant cette expérience la science s’émerveille et la philosophie est son garde-fou en ce qu’elle va réfléchir sur les questions autours de l’expérience. Par exemple : est-ce éthiquement raisonnable de pratiquer le clonage ? N’y a-t-il pas des risques d’usurpation d’identité ? Comment considérer le clone ? Faut-il lui donner une identité propre ? Le traiter en vulgaire cobaye ne serait-ce pas désensibiliser l’Homme face à lui-même et progressivement le déshumaniser ? Etc.  

L’autonomie de la pensée est donc notre objectif principal et si nous travaillerons beaucoup sous le prisme de la philosophie pour gagner en autonomie, il est évident que nous emprunterons aussi toutes les idées nécessaires dans d’autres domaines divers et variés tel que la science, la psychologie, la logique, la linguistique ou encore la sociologie etc. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'effet Pygmalion - Une prophétie auto-réalisatrice

Si ce premier article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à me le faire savoir ! Vous pouvez aussi laisser un commentaire afin de me dire ce que vous en avez pensé et ce que vous souhaiteriez que j’aborde dans un prochain article ! Pour une vue d’ensemble du site vous pouvez vous rendre sur Le plan du Chalon !

Les livres sollicités dans l’article :

Les confessions de Saint Augustin

La Lettre à Ménécée d’Epicure

Les principes de la philosophie de Descartes

Vous pouvez voir cet article au format vidéo juste ici :

Si vous voulez lire les articles que j’ai réalisé pour d’autres plateformes cliquez ici et allez tout en bas de la page.

Vous souhaitez avoir avec moi : des cours ou des consultations philosophiques cliquez ici

Pour me soutenir via Patreon cliquez ici vous aurez du contenu EXCLUSIF !

Pour me soutenir via Tipeee cliquez ici 

Si vous souhaitez acheter mon petit guide de rhétorique : Combattre la fausseté dans les discours, cliquez ici. J’ai eu à cœur de le mettre le moins cher possible afin qu’il profite à tous. Vous pouvez aussi l’obtenir au format papier en cliquant ici !

Afin de me joindre vous pouvez remplir ce formulaire :

    Si vous appréciez mon travail, vous pouvez me soutenir via Patreon : https://www.patreon.com/Lechalonphilo et en partageant nos articles !